VOUS ÊTES ICI : Accueil Le FASV Les assemblées générales Assemblée Générale 2008
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Recherche

fasaintviateur.com

Assemblée Générale du mercredi 2 juillet 2008 - Paris

Envoyer Imprimer PDF

Assemblée Générale du mercredi 2 juillet 2008

 


L’Assemblée Générale du Fonds d’Action Saint-Viateur (FASV) se tient 214, rue Saint-Maur à Paris -10ème. Nous remercions Meg Morley et Jean-Michel Grèzes de leur accueil et leur hospitalité.

 

I – Vérification de la liste des présents et des mandants

Les membres du bureau vérifient la liste des présents et des mandants. Après pointage, Jean-Michel Grèzes, Secrétaire général du FASV, constate et annonce que 97 membres du Fonds d’Action Saint-Viateur sont présents ou représentés (voir liste d'émargement des présents et registre des mandats).

Pierre Frégeac, Président du FASV, souhaite la bienvenue aux membres participants et donne lecture de nombreux messages d’excusés. Il souligne la présence de Christian Laplane, Expert comptable du Cabinet Dauge & Associés, Commissaire aux comptes du FASV.

II – Introduction

Sur proposition de Jean-Michel Grèzes, Gérard Vélu, Vice-président du FASV, préside et conduit l'Assemblée Générale. Jean-Michel Grèzes est désigné secrétaire de séance.

Gérard Vélu remercie l’ensemble des membres du Fonds d’Action Saint-Viateur de leur engagement, leur soutien et leur fidélité, et, en particulier, tous ceux qui, au-delà de leur cotisation personnelle, ont collecté des fonds ou fourni des dons en nature en faveur des structures soutenues en Côte d’Ivoire.

Gérard Vélu propose l’ordre du jour suivant, qui est adopté :

-          Rapport moral 2007
-          Rapport financier 2007
-       Rapport du Commissaire aux comptes
-       Approbation des comptes 2007
-          Actions 2007, budget 2007 et réalisations au 28 juin 2007
-       Désignation du Conseil d’administration
-          Questions diverses.

III - Rapport moral 2007

Conformément aux statuts du Fonds d’Action Saint-Viateur, Pierre Frégeac présente le rapport moral émis à l’occasion de l’Assemblée Générale Ordinaire annuelle du FASV. 

Pour la 10ème année consécutive, près de six ans après la rébellion et de neuf ans après le premier coup d’état, la situation en Côte d’Ivoire se détériore pour les populations, malgré l’accalmie politique et dans l’attente des élections.

Le pays est épuisé, la chute du taux de scolarisation et l'état sanitaire des populations dramatiques, l'espérance de vie se réduit, le chômage bondit en ville, la délinquance et l'insécurité règnent partout. Selon le classement d'une organisation internationale qui croise plusieurs critères mesurant le niveau de développement et de démocratie dans les pays d'Afrique, la Côte d'Ivoire est passée de la première place il y a vingt ans à l'avant-dernière place aujourd'hui. Cette chute est une réalité, dure à accepter, difficile à comprendre et à vivre, loin d’être enrayée.

Depuis sa création, nous nous attachons à élargir en amont comme en aval le champ du Fonds d'Action Saint-Viateur, à l'ouvrir à de nouveaux donateurs comme à de nouveaux bénéficiaires, à inviter des organisations et des associations à nous aider comme nous leur proposons de les aider, par une mise en commun de moyens, un partage d'informations et de solutions. C'est tout l'esprit d'ouverture du "portail" de solidarité pour la Côte d'Ivoire que nous souhaitons continuer à développer pour une plus grande efficacité.

Cet élargissement et cette ouverture sont rendus possibles par le souhait même de Carlos Orduna, qui dirige Saint-Viateur en Côte d'Ivoire et qui encourage ce partage en donnant bien des exemples au-delà de sa communauté.

Votre mobilisation réussie a permis de dépasser à ce jour une valeur d’aide et de dons de 4,1 milliards de francs CFA (6,3 millions d’euros). Bravo et merci !

Le montant des ressources du FASV en 2007 s’est élevé à 218 560 € dont une subvention de l’Etat (CNASEA) pour le poste de délégué général (non maintenu en 2008), vs 80 755 € en 2006, 62 541 € en 2005 et 39 298 € en 2004. Pour 2008, ce montant s’élevait à 70 568 € au 6 juin vs 101 960 € au 11 juin 2007. La progression spectaculaire de 2007 est due à l’obtention (non récurrente) de subventions privées et publiques pour le financement de certains projets.

La valeur des dons en nature collectés en 2007, calculée seulement sur celle des médicaments, des ordinateurs et des minibus, est évaluée à 120 000 €, sans compter les vélos, le matériel paramédical, les livres, les vêtements, les équipements électroménagers etc... acheminés dans nos conteneurs ainsi que dans ceux du GIACM (Groupement interarmées actions civilo-militaires) et de la Défense nationale.

Sur la seule base du SMIC horaire brut, la contribution en temps de l’ensemble des bénévoles du FASV aurait une valeur de 65 000 € pour 7 730 heures décomptées.

En outre, les financements de la Fondation Orange Côte d’Ivoire Télécom (puits et bourses Bouaké) s’élevant à 13 millions CFA (19 818 €), ayant été effectués directement sur place, ne figurent pas davantage dans les comptes du FASV.

Les projets BIBLIO-CI, ORDI-CI, HUMA-CI, PHARMA-CI et PLURIEL-CI ont été étendus à un nombre accru d’œuvres bénéficiaires.

C'est ainsi que, outre les œuvres directement reliées à Saint-Viateur comme les trois collèges-lycées, la Maison des Bébés, les Amis des malades, les Enfants de la rue, la Caritas de Notre-Dame de Nazareth, le Foyer Jeune Viateur, le centre d’apprentissage Esitam, pas un seul de nos conteneurs ne part pour Abidjan sans emporter également du matériel pour des œuvres éducatives, sanitaires et sociales variées, par exemple pour la Société des Missions Africaines, le CFMA des Franciscains, les Pères Blancs, le CELAF, l'UCAO, le Centre de Recherche et d’Action pour la Paix (CERAP-INADES), les Xavières (Abobo-Korhogo), la Providence (Béoumi-Yopougon-Bocanda), les Filles de la Croix (Korhogo), les Pallotins (Yamoussoukro) etc., en provenance de toute la France et parfois même de l'étranger (Angleterre, Belgique etc.).  

C’est ainsi que le FASV fait notamment bénéficier 22 centres de soins ivoiriens des médicaments des Entreprises françaises du médicament (LEM / Tulipe) dans tout le pays.

1 - Centre de soins Phébée d’Abobo, Abidjan
2 - Centre de santé de Koumassi-Divo, Abidjan
3 - CASEM de Treichville, Abidjan
4 - Centre de santé Ange Gardien d’Abobo Avocatier, Abidjan
5 - Infirmerie du Lycée Saint-Viateur La Palmeraie, Abidjan
6 - Infirmerie du Foyer de Jeunes Filles de Marcory, Abidjan
7 - Infirmerie Paroisse Saint Jean Baptiste d’Abobo Avocatier, Abidjan
8 - Formation sanitaire urbaine de Yopougon Gesco, Abidjan
9 - Unités de soins à domicile Solidarité Plus d’Abobo Avocatier, Abidjan
10 - Infirmerie du Collège La Providence, Béoumi
11 - Infirmerie du Foyer de Jeunes Filles, Bongouanou
12 - Dispensaire de Boniérédougou
13 - Centres de soins des Amis des Malades et Maison des bébés, Bouaké
14 - Dispensaire Saint-Viateur N’Gattakro, Bouaké
15 - Infirmerie de la Paroisse Notre-Dame de Nazareth, Bouaké
16 - Infirmerie Annexe de la Paroisse Notre-Dame de Nazareth, Bouaké
17 - Centre de santé rurale de Dikodougou
18 - Infirmerie du Lycée Charles Lwanga, Ferkessédougou
19 - Centre médical de Grand Béréby
20 - Infirmerie du Collège Sainte-Elisabeth, Korhogo
21 - Infirmerie de la Paroisse Notre-Dame de la paix, Yamoussoukro
22 - Centre d’accueil des malades mentaux, Korhogo

C’est avec l’aide du Docteur Jean-Claude Deslandes en France, comme conseil et caution du projet, de Janine Sein à Korhogo et d’Irène Affro à Abidjan que le FASV a élaboré le dossier technique recensant les besoins de ces structures sanitaires. Il a pu être concrétisé grâce à l’association TULIPE (Mécénat des entreprises du médicament en France) et notamment du Docteur Christine Perrier, pour la fourniture des médicaments (valeur : 60 000 euros), grâce à l’agrément du Ministère de la Défense, au GIACM et à la Force Licorne aidée par Hyacinthe Yapo et ses amis du Rotary Club ivoirien pour le transport et la livraison.

Le FASV a obtenu des financements spécifiques de la Fondation Orange - Côte d'Ivoire Télécom, de la Fondation Mifran, de la Mission pour la coopération à l'ambassade de France à Abidjan (Ministère des Affaires Etrangères), de l’Etat ainsi que de collectivités territoriales.

De nouveaux donateurs nous ont rejoints en 2007 pour gérer leurs dons affectés à d'autres oeuvres comme Clair Logis, Raffierkro / Manikro (léproserie près de Bouaké), Saint-Paul-de-Gonfreville (Bouaké), Marchons ensemble (Tioro-Pindikro-Bocanda), etc...

Cette aide est mise en oeuvre avec une économie de moyens exemplaire et un contrôle rigoureux par les bénévoles religieux et laïcs sur place. J’ai pu constater combien elle est appréciée et bien utilisée lors de mon voyage en Côte d’Ivoire en octobre dernier (voir compte-rendu).

Chaque contribution, aussi modeste soit-elle, est indispensable pour nous permettre d’exister et d’agir. Pour nous permettre d’obtenir d’autres dons et d’autres subventions.

La reconduction de nos agréments auprès de diverses institutions qui nous aident, ne dépend que de la force que représentent votre mobilisation et votre fidélité.

Par ailleurs, les Nouvelles de Côte d’Ivoire et les Infos Côte d’Ivoire, revue de presse quotidienne du FASV sur l’actualité ivoirienne et africaine, diffusée par courrier électronique à plus de mille adresses email en France, en Côte d’Ivoire et ailleurs dans le monde, ont continué à permettre de suivre l’évolution de la situation afin de mieux la comprendre. Nous saluons le travail d’Alberte Fache pour l’élaboration des ICI. La qualité, la pertinence, la richesse, la diversité et le respect de l’équilibre des opinions, des sujets et des sources, font des Infos Côte d’Ivoire un outil d’information respecté, dont l’audience croît. Les Infos Côte d’Ivoire sont la vitrine du Fonds d’Action Saint-Viateur, avec de nouveaux lecteurs qui deviennent de fidèles amis du FASV.

Nous remercions Jean-François Crédoz pour la fourniture de trois nouveaux minibus en 2007 et Philippe Hersant pour la subvention de Restaurants sans frontières destinée à la cantine de Ferké.

Nous remercions tous les bénévoles en France et en Côte d’Ivoire pour l’immense travail qu’ils accomplissent, ainsi qu’Edmée Fache pour son précieux concours pendant deux ans, Alberte Fache pour la réalisation des Infos Côte d’Ivoire, Anne-Claude Buatois, Jean-Patrick Sinquin et Christian Laplane. Le résultat de notre entreprise est à la hauteur de leurs efforts.

Merci à chacun pour votre fidélité. Merci à Gérard Vélu, Pierre Demierre, Bernard Dumortier et Jean-Michel Grèzes sans qui votre association ne se serait pas développée de façon continue et si importante depuis dix ans. Merci à Christophe Mulliez pour ses conseils, son soutien et sa confiance, ainsi qu’à Michel Mulliez pour son engagement auprès du FASV et de ses réalisations en Côte d’Ivoire.

Le dixième anniversaire du FASV aura lieu en 2009, avec l’espoir que la stabilité de la Côte d’Ivoire sera enfin assurée par des élections équitables et respectées par tous, et avec celui de voir l’œuvre de Saint-Viateur confortée dans la durée.

IV - Rapport financier 2007

Dans le cadre de l’arrêté annuel des comptes du FASV pour l’année 2007, Gérard Vélu soumet à l’assemblée la synthèse des comptes annuels.

Le FASV a mobilisé 218 560 € de ressources financières.  Ces ressources résultent des :

-        trésorerie disponible au 1er janvier (26 473 € ).
-        contribution financière de ses membres (204 362 € de cotisations et dons perçus),
-        subvention accordée par l’Etat (14 198 €) pour la couverture d’une partie des salaires et charges sociales de la déléguée générale.

L’origine de ces ressources est privée à l’exception de la subvention du CNASEA (14 198 €) qui est publique.

Au 31 décembre, hors les 15 317 € de dépenses dans la gestion de l’association,  le FASV avait engagé 92 % de ses ressources dans la mise en œuvre de sept chantiers qui ont induits les dépenses suivantes dont le total s’élève à 190 947 € ::

-        projet BIBLIO-CI : 8 657 € (5% des engagements)
-        projet ORDI-CI : 19 825 € (10% des engagements)
-        projet HUMA-CI : 103 485 € (54%)
-        projet PLURIEL-CI : 29 925 € (16%)
-        projet PHARMA-CI : 7 660 € (4%)
-        Infos Côte d’Ivoire : 6 317 € (3%)

Répartis par catégories de dépenses, les engagements de 2007 se présentent comme suit :

-      Transfert pour dons humanitaires : 92 107 € soit 48.24 % des dépenses annuelles
-      Transit et fret : 27 008 € soit 14.14 % des dépenses annuelles ;
-      Frais de personnel (salaires et charges) : 19 881 € soit 10.41 % des dépenses annuelles, dont une partie prise en charge par la convention CNASEA.
-      Missions pour projets : 18 158 € soit 9.51 % des dépenses annuelles
-      Les autres postes de dépenses représentent 17.70 % et regroupent les frais directs pour l’association (affranchissement, téléphone et internet, fournitures, électricité, documentation pour 8.15 %), location pour 3.3 % et honoraires pour 2.75 % et autres postes divers.

Pour mémoire :

Les financements extérieurs ont représenté un total de 12 200€ (Fondation Orange Côte d’Ivoire), la valorisation des heures des bénévoles est de 65 241€, et les dons collectés représentent un montant supérieur à 150 000€.

Le FASV disposait au 31/12/2007 d’un solde de trésorerie disponible de 26 473 € qui sera utilisé pour les premiers envois de 2008.

Grâce à la mobilisation de tous et à l’augmentation significative des dons reçus par les bienfaiteurs, notre association a encore connu en 2007 une augmentation remarquable de ses moyens depuis sa création puisque nous sommes passés de 103.220 € de ressources en 2005 à 127 201 €  en 2006 et 218 560 € en 2007. Ce développement nous a permis de répondre aux besoins croissant de nos correspondants en Côte d’Ivoire.

L’arrêt de la subvention du CNASEA et l’anticipation d’une baisse des dons de bienfaiteurs pour l’année 2008 (qui ont été à un niveau exceptionnel en 2007), nous a amené à décider fin 2007 de ne pas renouveler le poste de délégué général afin d’adapter au mieux nos dépenses avec nos ressources.

Conformément à la décision prise lors de l’assemblée générale du 8 juillet 2006, pour la deuxième année consécutive, les comptes du FASV ont été audités par le Cabinet Dauge et Associés ceci afin de mieux remplir les conditions posées pour accéder aux financements des organismes publics et privés et de vous indiquer notre volonté de totale transparence dans la gestion.

Le Cabinet Dauge et Associés a donc examiné les écritures comptables relatives au fonctionnement du FASV courant 2007 et a soumis son rapport au conseil d’administration qui s’est déroulé le 12 juin 2008.

Le rapport est à votre disposition et est intégré aux comptes annuels de 2007 qui sont soumis à l’approbation de l’assemblée générale.

COMMENTAIRES SUR LA VENTILATION DES DEPENSES PAR CATEGORIES ET PAR PROJETS

Au cours de l’année 2007, le FASV a conduit six projets, tous réalisés au bénéficie des œuvres fondées en Côte d’Ivoire par les Clercs de Saint-Viateur et des institutions amies. Dans le même temps, le fonctionnement du FASV a généré des dépenses pour la gestion de l’association. Les dépenses engagées pour réaliser ces missions s’élèvent au total à 105.382,09 €.

La ventilation des dépenses de l’année 2007 par projets est la suivante :

  • projet BIBLIO-CI 8 657 € soit 4.53 % des dépenses annuelles ;
  • projet ORDI-CI 19 825 € soit 10.38% des dépenses annuelles ;
  • projet HUMA-CI 103 485 € soit 54.20% des dépenses annuelles ;
  • projet PLURIEL-CI 29 925 € soit 15.67 % des dépenses annuelles ;
  • projet PHARMA-CI 7 660 € soit 4.01% des dépenses annuelles ;
  • projet Infos Côte d’Ivoire 6 078 € soit 3.18 % des dépenses annuelles ;
  • Gestion du FASV 15 317 € soit 8.02 % des dépenses annuelles.

La ventilation des dépenses de l’année 2007 par catégories les plus importantes est la suivante :

  • Transfert pour dons humanitaires : 92 107 € soit 48.24 % des dépenses annuelles
  • Transit et fret : 27 008 € soit 14.14 % des dépenses annuelles ;
  • Frais de personnel (salaires et charges) : 19 881 € soi 10.41 % des dépenses annuelles
  • Déplacement / frais de missions : 18 158 € soit 9.51 % des dépenses annuelles
  • Les autres postes de dépenses représentent 17.70 % et regroupent les frais pour le fonctionnement de l’association (affranchissement, téléphone et internet, fournitures, électricité, documentation pour 8.15 %), location pour 3.3 % et honoraires pour 2.75 % et autres postes divers.

En 2007, les dépenses supportés par le FASV se répartissent donc en :

  • réalisations de six projets 175 630 € soit 91.98 % des dépenses annuelles,
    • frais généraux 15 317 € soit 8,02 % des dépenses annuelles.

Total : 190 947 €

Christian Laplane confirme que le Commissaire aux comptes a approuvé sans réserve les comptes 2007 du Fonds d’Action Saint-Viateur.

Les discussions terminées, Gérard Vélu propose de soumettre les rapports à l’approbation de l’assemblée. Il présente trois résolutions :

Résolution n°1 : le rapport moral 2007 est adopté à l’unanimité.
Résolution n°2
: le rapport financier 2007 est adopté à l’unanimité.
Résolution n°3
: le programme et le budget prévisionnel de 2007 sont adoptés à l’unanimité.

 

VI – Désignation du Conseil d’administration

Le mandat des membres du Conseil d’administration arrivant à l’échéance de cinq ans en 2008 (sauf Gérard Vélu, désigné en 2006 et Jacques Mazzéi ayant démissionné en 2007), il est proposé à l’Assemblée générale de désigner le nouveau conseil. Un seul nouveau candidat pour remplacer Jacques Mazzéi se présente : Jean-Patrick Sinquin. Les autres membres sont candidats à leur propre succession.

Sont ainsi (ré)élus pour cinq ans  : Pierre Frégeac, Pierre Demierre, Bernard Dumortier, Gérard Vélu, Jean-Michel Grèzes et Jean-Patrick Sinquin.

Après débat, la séance est levée à 21 h.

Fait à Paris le 13 juillet 2008. PF

 

eburneo.com

eburneo.com FONDS d'action eburneo

Partager

AddThis Social Bookmark Button

Œuvres soutenues

Oeuvres soutenues par le Fonds d'Action Saint-Viateur en Côte d'Ivoire

Le Fonds d'Action Saint-Viateur Eburneo apporte son soutien, sous des formes diverses (financement de projets ; maîtrise d'oeuvre ; collecte, fourniture et transport de dons en nature ; transfert et remise de fonds sans frais ; subventions, bourses ; assistance technique, missions d'experts etc...), aux établissements, institutions, organismes et œuvres suivants :

> Ecoles, Collèges et Lycées Saint-Viateur d'Abidjan, Bouaké et Ferké (Charles Lwanga) ;
> Foyer Jeune Viateur à Bouaké ;
> Etablissements Don Bosco (Salésiens), Champagnat (Maristes), Sainte-Elizabeth (Filles de la Croix) de Korhogo
> Collège de filles de Béoumi (Soeurs de La Providence, avec le Foyer de filles de Marcory, le Centre Chappoulie de Yopougon et le Foyer de filles de Bongouanou) ;
> CERAP-INADES (Centre de Recherche et d'Action pour la Paix) (Jésuites) et ASMU (Action sociale en milieu urbain, avec les Xavières) à Abidjan ;
> Centre de rééducation fonctionnelle Don Orione et Centre Culturel Catholique de Korhogo (Xavières) ;
> Centre de santé mentale Jubilé de Korhogo (Filles de la Croix) ;
> Orphelinat Le Bon Samaritain à Katiola ;
> Hôpital général et de santé mentale Saint-Camille à Bouaké (Grégoire Ahongbonon avec LACLEF) ;
> Maison des Bébés - Amis des malades (Elizabeth et Augustin Amoakon) à Bouaké
> Caritas de Notre-Dame de Nazareth et de Saint-Paul de Gonfreville à Bouaké, de Saint-André Kagwa à Bouna et de Sainte-Odile à Bondoukou ;
> Foyer de filles Clair Logis, Maison de l’Enfance, Centre Solidarité Action Sociale avec Orphelins Enfants Sida (OSI), Monastère et Centre de santé - maternité Sainte-Marie Oliénou (Bénédictins) à Bouaké ;
> Dispensaire, école et projet spiruline de Raffierkro ;
> Ecoles et centres d'apprentissage des Soeurs de Saint-Joseph (Taabo et Tiassalé) ;
> Société de l'Apostolat Catholique - Pallotins (Notre-Dame de la Paix, Yamoussoukro et Grand-Béréby) ;
> Saint-Philippe à Abobo (Jésuites et Xavières) ;
> Société des Missions Africaines (SMA) ;
> Pères Blancs
                    et tant d’autres...

Liens

Ambassade de Côte d'Ivoire en France
www.ambassadecotedivoire.fr
 
Ambassade de France
en Côte d'Ivoire

www.ambafrance-ci.org

_________



Le Fonds d'Action Saint-Viateur soutient les oeuvres ivoiriennes des :

 Clercs de Saint-Viateur
http://www.querbes.org
http://csviator.info
http://viateurs.fr


Soeurs de la Providence
http://soeursprovidence49.cef.fr

Xavières
www.xavieres.catholique.fr/-La-Xaviere-.html

Jésuites
www.jesuites.com/missions/hors_frontiere/lettre.htm

CERAP-INADES
www.cerap-inades.org

Salésiens
www.salesien.com
donboscoafo.org/sdbci


Maristes
www.maristes-france.org/spip218

Marianistes
www.marianistes.com/v5/index.php

Missions Africaines SMA
www.missions-africaines.net

Pères Blancs
http://peres-blancs.cef.fr
www.africamission-mafr.org


Filles de la Croix
www.fillesdelacroix.net

Soeurs de Saint-Joseph
http://stjosephlyon.org

Foyers Clair Logis
www.claireamitie.org/index.htm

Bénédictins de Bouaké
www.encalcat.com/les-fondations_36.php
bouakeolienou.centredesante.over-blog.com

Société de l'Apostolat Catholique (Pallotins)
www.ndpbasilique.org/accueil.php
www.pallotti-sac.org


Centre Solidarité Action Sociale Bouaké (OSI)
http://osi.bouake.free.fr/?-Centre-Solidarite-Action-Sociale-

Association Raffierkro
http://raffierkro.org/album.html