VOUS ÊTES ICI : Accueil Le FASV Les assemblées générales Assemblée Générale 2007
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Recherche

fasaintviateur.com

Assemblée Générale du jeudi 28 juin 2007 - Paris

Envoyer Imprimer PDF

FONDS D'ACTION SAINT-VIATEUR

Portail d'actions éducatives, humanitaires et de développement pour la Côte d'Ivoire

Paris, le 14 juillet 2007

Chers amis,

Par un concours de circonstances inhabituel, voici le compte-rendu de l'Assemblée Générale Ordinaire du Fonds d'Action Saint-Viateur, qui s'est tenue le 28 juin 2007, diffusé en ce 14 juillet, fête nationale.

C'est peut-être ce qui me pousse à vous dire, sans aucune prétention ni arrogance, que je suis fier de vous et fier du FASV, d'autant plus que d'autres circonstances m'ont personnellement conduit à faire faire, voire à laisser faire, à défaut de pouvoir faire, et que, justement, il y a toujours eu qui il fallait où il fallait pour assurer non seulement la continuité de l'action menée par le FASV, mais aussi son essor, comme en témoignent ce compte-rendu et ce procès-verbal.

Preuve est ainsi faite que le FASV est solide et structuré, et qu'il fonctionne sur sa lancée même lorsque le pilote est contraint de passer la main. Rendu souvent indisponible, mes absences et mes silences, accaparé que j'étais par un rude combat professionnel, n'ont cependant jamais affecté l'accompagnement et le suivi des initiatives des uns et des autres, dont les projets ont été lancés en 2006, certains aboutissant cette année-là, d'autres en 2007.

C'est dire si le travail d'Edmée Fache, qui a été mise à rude contribution, s'est révélé utile et fructueux, comme celui de Gérard Vélu qui ne m'a pas secondé mais qui m'a remplacé comme un ami, un frère, en consacrant un temps considérable au FASV pour que tout continue normalement, et pour me décharger constamment.

Les encouragements, depuis la Guyane, et quelques visites à Paris de Bernard Dumortier, ont constitué un soutien constant, comme ceux de nos amis de Côte d'Ivoire de passage, et l'action de Monique et Philippe Blanc, Edith et Bernard Moulin, Agnès et Pierre Meilhon, Maryse et Dominique Bossard, Jean-François Crédoz, notamment, étant dans l'impossibilité de citer tous ceux qui ont contribué et contribuent à ce miracle du maintien du lien d'affection qui nous unit à la Côte d'Ivoire, alors que le discours officiel est construit sur le rejet de cette relation privilégiée.

Je suis toujours peiné par la fantasmagorie qui nous dépeints comme les responsables de tous les maux qui accablent la Côte d'Ivoire. Une rébellion ? C'est la France ! Un attentat contre le chef de la rébellion ? C'est la France ! Des déchets toxiques ? C'est la France. Le pillage des richesses de la Côte d'Ivoire ? C'est la France !

Et pourtant l'éducation, la santé, l'aide humanitaire, l'assistance aux démunis, aux déplacés, aux réfugiés, aux rapatriés ? C'est aussi la France !

Qu'il est donc difficile de grandir et de gérer la dépendance et l'émancipation, dans l'aveuglement des théories de la libération qui ont amené, jusque dans le clergé et les communautés, à l'exacerbation des sentiments patriotiques les plus incohérents, conduisant à l'exclusion et aux conflits meurtriers que l'on constate. Nous avons subi la vindicte et la hargne des "patriotes" à l'encontre de la France comme une démarche programmée, destinée à laisser la place à d'autres aux intentions assurément peu altruistes... Quelle chimère ! Crise d'adolescence tardive et consternante, certes, mais surtout manipulation politique qui échappe à présent à tout contrôle. 

Le Fonds d'Action Saint-Viateur, c'est un fil, à la fois ténu et résistant, qui maintient ce lien d'affection et qui contredit, en quelque sorte, la version officielle des faits. Oui, nous sommes attachés à la Côte d'Ivoire, malgré l'opprobe de ses dirigeants et de sa presse, parce que nous savons que ces derniers ne représentent pas la majorité des Ivoiriens avec lesquels nous entendons bien rester en relation amicale et familiale. Sans rien imposer, dans le respect et la dignité.

Merci pour votre soutien et votre fidélité grandissants au Fonds d'Action Saint-Viateur, portail unique d'actions éducatives, humanitaires, de développement et d'information pour la Côte d'Ivoire !

Bien amicalement, et rendez-vous à Vourles le samedi 25 août prochain avec les représentants de Saint-Viateur Abidjan, Bouaké et Ferké qui viendront spécialement à votre rencontre.

Pierre Frégeac

________________________________________________

 

Assemblée Générale du jeudi 28 juin 2007

 

L’Assemblée Générale du Fonds d’Action Saint-Viateur (FASV) se tient 214, rue Saint-Maur à Paris. Nous remercions Meg Morley et Jean-Michel Grèzes de leur accueil et leur hospitalité.


I – Vérification de la liste des présents et des mandants

Les membres du bureau vérifient la liste des présents et des mandants. Après pointage, Jean-Michel Grèzes, Secrétaire général du FASV, constate et annonce que 159 membres du Fonds d’Action Saint-Viateur sont présents ou représentés (voir liste d'émargement des présents et registre des mandats). Les 805 membres du FASV ont été convoqués à l’Assemblée Générale.

Pierre Frégeac, Président du FASV, souhaite la bienvenue aux membres participants et notamment Jacques Malençon, toujours fidèle et attentionné. Il souligne la présence de Christian Laplane, Expert comptable du Cabinet Fidélio désigné lors de l’AG 2006 en qualité de Commissaire aux comptes du FASV.


II – Introduction

Sur proposition de Jean-Michel Grèzes, Gérard Vélu, Vice-président du FASV, préside et conduit l'Assemblée Générale. Jean-Michel Grèzes est désigné secrétaire de séance. Gérard Vélu remercie l’ensemble des membres du Fonds d’Action Saint-Viateur de leur engagement, leur soutien et leur fidélité, et, en particulier, tous ceux qui, au-delà de leur cotisation personnelle, ont collecté des fonds ou fourni des dons en nature en faveur des structures soutenues en Côte d’Ivoire.

Christian Laplane rappelle que des détails doivent être précisés dans les statuts du FASV, eu égard à la croissance qu’il a connue et à l’élargissement de son objet. L’assemblée s’accorde sur la nécessité de ce toilettage. Pierre Frégeac veillera à ce qu’à la prochaine Assemblée Générale, les indications nécessaires aient été apportées et dûment enregistrées.

Gérard Vélu propose l’ordre du jour suivant, en quatre points, qui est adopté :

-          Rapport d’activité 2006
-          Rapport financier 2006
-          Programme d’actions 2007, budget 2007 et réalisations au 28 juin 2007
-          Questions diverses.


III - Rapport d’activité pour l’année 2006

Gérard Vélu présente le rapport d’activité du Fonds d’Action Saint-Viateur pour l’année 2006, transmis aux membres avec la convocation à l’assemblée. Il rappelle que l’évènement majeur de l’année 2006 pour les communautés viatoriennes de Côte d’Ivoire et leurs amis a été la célébration du cinquantième anniversaire de l’ouverture à Bouaké du premier établissement des Clercs de Saint-Viateur. Les cérémonies ont débuté à Abidjan en décembre 2005 ; elles se sont poursuivies à Bouaké en juin et ont été clôturées à Abidjan en décembre 2006. Ainsi que notre site Internet le rapporte, Edmée Fache et Gérard Vélu ont participé aux cérémonies de Bouaké. Comme il le pratique depuis sa création, le Fonds d’Action Saint-Viateur a collecté en 2006 des dons et mis en œuvre des projets pour soutenir en Côte d’ivoire les actions éducatives, sanitaires et humanitaires conduites par les Clercs de Saint-Viateur et des institutions amies. Grâce aux moyens financiers disponibles, sept chantiers ont été réalisés. L’expédition des conteneurs d’aide a été ralentie par les difficultés d’admission des dons en exonération de droits d’entrée en Côte d’Ivoire.


Le projet BIBLIO-CI

40.000 livres ont été expédiés en 2006 pour les bibliothèques de Collèges et Lycées, notamment les trois établissements fondés en Côte d’Ivoire par les Clercs de Saint Viateur. 50.000 livres collectés pour le Centre de Ressources Pédagogiques et la bibliothèque de 20 lycées et collèges. Cette collecte résulte du soutien constant apporté par Le Français en Partage et ADIFLOR. En fin d’année, le FASV a acheté à des éditeurs ivoiriens des ouvrages scolaires du second cycle pour Ferké, à la demande de Roger Debaud et Jean-Didier Sohotodé et des livres de littérature africaine pour Bouaké, à la demande de Javier Martinez et Léon Desbos.


Le projet ORDI-CI

La relation privilégiée établie avec Coordinateur, outil complémentaire du FASV, a permis l’expédition fin 2005-début 2006 de 400 ordinateurs pour des écoles, des structures communautaires, des radios de brousse mises en place dans divers pays d’Afrique par RFI, organisme avec lequel le FASV et Coordinateur ont conclu un partenariat... Grâce à l’équipe de bénévoles dirigée par Franck Le Gall, plusieurs centaines d’ordinateurs, en cours de vérification, partiront en 2007.


Le projet HUMA-CI

70 M3 de dons humanitaires ont été envoyés en Côte d’Ivoire (articles de puériculture, nourriture pour bébés, vêtements, jouets…), notamment grâce à Eric Féquant responsable du GIACM, relayé en Côte d’Ivoire par les Militaires de la Force Licorne. Ces dons sont partis de Vourles où le Frère Charles Granjard veille à leur stockage. La Famille Chomienne à Vourles, Agnès et Pierre Meilhon, Paule Roux et leurs amis à Salon de Provence, Monique et Philippe Blanc à Oullins, Edith et Bernard Moulin à Lyon, Raymond Olier à Dijon, Blandine Pivot ainsi que de très nombreux autres membres et amis du FASV ont rassemblé d’importants stocks, qui seront expédiés en 2007. A la Paroisse ND de Nazareth de Bouaké, le FASV a financé l’atelier d’alphabétisation et les secours aux déshérités organisés par Manu Rubio. Il a fourni un frontofocomètre et ses accessoires et des milliers de paires de lunettes de récupération à la pharmacie sociale de cette Paroisse animée par René Despeyroux. Merci aux membres et à tous ceux qui ont œuvrés à la réalisation de ces actions humanitaires.

Le projet ENERGY-CI

Un ambitieux programme piloté par Gérard Vélu pour la réhabilitation de points d’eau et l’éclairage par électricité solaire de bâtiments à usage collectif a débuté en novembre et se poursuivra en 2007 et 2008.


Le projet PLURIEL-CI

90 M3 de dons (vélos, matériel de sport, matériel didactique, un lave-vaisselle…) ont été collectés pour être  expédiés courant 2007. Nos remerciements vont notamment à Bernard Moulin et à Raymond Olier et la Communauté des Trois rivières qui se sont dépensés sans compter pour collecter, trier, réparer, emballer et expédier des vélos et autres équipements. Merci à Philippe Blanc qui a obtenu le lave-vaisselle d’une grande société de restauration pour la cantine du Lycée Saint-Viateur d’Abidjan qui sert plus de 1.000 repas tous les midis.

Le projet PHARMA-CI

Avec l’aide du Dr Jean-Claude Deslandes en France, comme conseil et caution du projet, de Janine Sein à Korhogo et d’Irène Affro à Abidjan… le FASV a élaboré un dossier technique recensant les besoins de 23 structures sanitaires. Ce dossier a reçu le meilleur accueil de l’association TULIPE (Mécénat des entreprises du médicament en France) et notamment du Dr Christine Perrier. Grâce à l’agrément du Ministère de la Défense, à la Force Licorne aidée par Hyacinthe Yapo et ses amis du Rotary Club ivoirien, 53.000 euros HT de médicaments ont été répartis entre les unités de soins soutenues par le FASV. Merci à tous ceux qui se sont mobilisés, en France et en Côte d’Ivoire, pour conduire ce merveilleux projet à bonne fin.

Les Infos Côte d’Ivoire

Revue de presse quotidienne sur l’actualité ivoirienne, diffusée par courrier électronique à plus de mille adresses email en France, en Côte d’Ivoire et ailleurs dans le monde. Nous saluons le concours décisif d’Alberte Fache, depuis mai 2006, pour l’élaboration des ICI. La qualité, la pertinence, la richesse, la diversité et le respect de l’équilibre des opinions, des sujets et des sources, font des Infos Côte d’Ivoire un outil d’information respecté, dont l’audience croît. Les Infos Côte d’Ivoire sont la vitrine du Fonds d’Action Saint-Viateur, avec de nouveaux lecteurs qui deviennent de fidèles amis du FASV.

Nombre d’anciens élèves des Collèges Saint-Viateur de Bouaké et Charles Lwanga de Ferké rejoignent les rangs des lecteurs des Infos Côte d’Ivoire. Ils nous disent combien, avec le recul, le savoir et la formation à la vie acquis pendant leurs études les aident à surmonter les difficultés liées à la crise militaro-politique, au populisme, aux extrémismes… Ils témoignent de leur fierté de voir les jeunes professeurs de leur adolescence poursuivre leur engagement altruiste au sein du FASV.

Les contacts établis et les nombreuses démarches entreprises pour permettre aux actions traditionnelles du  FASV de bénéficier d’un financement des Services de la Coopération n’ont pas abouti en 2006. Les projets élaborés avec le Rotary Club de Biétry, sous l’impulsion de son past-president Bruno Koné (Directeur général de CI Telcom et ancien de Saint-Viateur Bouaké) pour élargir notre partenariat à la réception d’équipements informatiques et d’aide plurielle ne se sont pas concrétisés en 2006 en raison de l’intransigeance des Douanes ivoiriennes. Toutefois, dans ces deux domaines, le travail accompli en 2006 porte ses fruits en 2007.


RENCONTRES ET MANIFESTATIONS DE L’ANNEE 2006 :

Notre gratitude va à tous les membres du FASV, leurs proches et leurs amis, qui ont assuré la réussite de ces manifestations. Ils nous ont permis de nous retrouver et de préparer la poursuite de nos efforts. Il faut notamment rappeler :

-      Concert le 18/03/2006 en l’Eglise St Martin des Champs à Paris, organisé par la Chorale des Ménils chantants à laquelle appartiennent Meg Morley et Antoine Chaigne ;

-      Concert Tam-tam et Cordes le 02/04/2006 à la salle Ste Pauline du Vésinet organisé par Anne et Marie Vélu et les amis de Marie ;

-      Journée de l’association des Amis des missions viatoriennes, le 20 mai 2006, à Notre-Dame des Treize-Pierre (Villefranche de Rouergue) ;

-      Commémoration à Bouaké les 24, 25 et 26 juin 2006 du Cinquantième anniversaire de l’installation des Clercs de Saint-Viateur en Côte d’Ivoire ;

-      Assemblée générale des membres du FASV le 08/07/2006 à Paris ;

-      Rencontre du FASV à Vourles le 02/09/2006.


Christian Laplane pense qu’il pourrait obtenir l’accès du FASV aux programmes de solidarité internationale du Groupe SANOFIS, très important fabriquant de médicaments.

Edmée Fache se réjouit de cette opportunité remarquable, compte tenu des besoins à satisfaire. Jusqu’ici le FASV n’a pas pu aider à la prise en charge des malades souffrant du paludisme et d’ulcère de Buruli,  deux affections endémiques dans les structures sanitaires qu’il soutient. L’aide de SANOFIS serait donc particulièrement précieuse pour obtenir des antipaludéens, les antibiotiques actifs contre l’ulcère de Buruli, les médicaments nécessaires au traitement des plaies que génère l’ulcère de Buruli et les nombreuses autres pathologies rencontrées en Côte d’Ivoire.

L’assemblée encourage Christian Laplane à mettre en œuvre ce soutien du Groupe SANOFIS au FASV.


IV - Rapport financier pour l’année 2006


Edmée Fache, Déléguée Générale du FASV, présente le rapport financier pour l’année 2006, également transmis aux membres avec la convocation à l’assemblée.

En 2006, le FASV a mobilisé 123.909 euros de ressources financières qui résultent de :

-          trésorerie disponible au 1er janvier (27.580 euros).
-          contribution financière de ses membres (50.754 euros de cotisations et dons perçus),
-          participations reçues au titre de la mise à disposition de matériel informatique (14.134 euros),
-          mécénat de la Fondation d’entreprise Volvo (10.000 euros),
-          subvention accordée par l’Etat (21.441 euros) pour la couverture de 61% des salaires et charges sociales

L’origine de ces ressources est privée à l’exception de la subvention du CNASEA (21.441 euros), accordée par l’Etat.

Au 31 décembre, hors les 8.250 euros dépensés dans la gestion de l’association,  le FASV avait engagé 91% de ses ressources dans la mise en œuvre de sept chantiers qui ont induits les dépenses suivantes pour un total de 112.573 euros :
-          projet BIBLIO-CI :                        16.428 euros (15% des engagements)
-          projet ORDI-CI :                           41.932 euros (37% des engagements)
-          projet HUMA-CI et ENERGY-CI :  19.927 euros (18%)
-          projet PLURIEL-CI :                       8.334 euros (7%)
-          projet PHARMA-CI :                      4.466 euros (4%)
-          Infos Côte d’Ivoire :                      11.566 euros (10%)


Répartis par catégories de dépenses, les engagements de 2006 se présentent comme suit :
-          transferts financiers en CI : 3.500 euros  (3%)
-          services extérieurs :            2.225 euros  (2%)
-          fournitures extérieures :     11.916 euros (10,5%)
-          salaires et charges :           35.386 euros (31,5)
-          frais de collecte de dons :  10.410 euros  (9%)
-          frais de mission :                 2.593 euros  (2%)
-          transit et fret :                    26.626 euros (25%)
-          location de véhicules :        2.972 euros  (3%)
-          caution en douane :            1.670 euros  (1,5%)
-          frais administratifs :           15.275 euros (13,5%.

Compte tenu de cautions en douane données, le FASV disposait au 31/12/2006 de 11.336 euros de trésorerie.

Une rapide analyse de la vie du FASV montre que grâce à votre mobilisation, notre association connaît une augmentation remarquable de ses moyens. Nous sommes passés de 103.220 euros de ressources en 2005 à 123.909 euros en 2006. Notre développement se produit parallèlement à la croissance des besoins de nos correspondants.  Avec l’espoir du retour prochain de la paix, la tâche de reconstruction de la Côte d’Ivoire est immense. Vous verrez que, dans cet esprit, nous avons préparé un budget ambitieux pour 2007.


V – Programme et budget 2007 et réalisations au 28 juin 2007


Edmée Fache expose le programme d’actions et le budget prévus pour 2007 ainsi que les réalisations des six premiers mois de l’année 2007. Ces documents étaient joints à la convocation à l’Assemblée Générale.

MOBILISATION DE RESSOURCES

Pour réaliser les projets qu'il entend conduire en 2007, le FASV prévoit de rassembler 200.000 euros de ressources, dont 80% d’origine privée.

Cotisations et dons des membres : ce poste a concerné 98.102 euros en 2005 (dont 34.411 euros de dons perçus fin décembre qui s’imputent en fait à 2006). Courant 2006, 50.755 euros de cotisations ont été encaissés. En 2007, les 55.000 euros de cotisations des membres attendues et les 45.000 euros donnés par un  généreux membre permettent au FASV de tabler sur la mobilisation de 100.000 euros de cotisations et dons de ses membres ; ces 100.000 euros s’ajoutent à la trésorerie disponible au 31/12/2006 (11.500 euros).

Ressources générées par Co Ordinateur : les ordinateurs mis à disposition d'autres associations devraient amener 15.000 euros de contributions, soit un peu plus qu’en 2006 (14.134 euros).

Apports du mécénat d’entreprise : La Fondation OCIT (Orange Côte d’Ivoire Telcom) met 15.250 euros à disposition du FASV pour réaliser le puits du Foyer Jeune Viateur à Bouaké. La Fondation Orange (France) devrait cofinancer le renforcement de la scolarisation des filles au Collège Saint-Viateur de Bouaké. D’autres fondations d’entreprise sont sollicitées pour le financement des projets de 2007. Un concours total de 35.000 euros est attendu du mécénat d’entreprise.

Service de la Coopération : l’Ambassade de France à Abidjan finance 18.000 euros du projet « bouillie », supplément alimentaire pour les élèves du Collège Charles Lwanga de Ferké. Les services de la Coopération seront également sollicités pour le rétablissement de l’alimentation en eau du même collège, le projet ENERGY-CI et le financement de bourses pour St Viateur Bouaké. En 2007, le FASV escompte recevoir 22.000 euros des Services français de la Coopération.

Collectivités
publiques décentralisées : plusieurs appuis financiers sont en cours de formalisation pour les projets humanitaires du FASV, notamment auprès du Conseil Général de l’Hérault. Un concours global de 3.000 euros est attendu des régions, départements et villes françaises.

Subvention du CNASEA : le contrat d’accompagnement dans l’emploi de la Déléguée Générale a été prolongé jusqu’au 31/01/2008 permettant de tabler sur 13.500 euros de subvention de l’Etat en 2007.


ACTIONS PREVUES POUR L’ANNEE 2007

Les activités du FASV en 2007 suivront deux directions principales.

Poursuite de projets en cours :

Le FASV poursuit la réalisation de chantiers ouverts voici plusieurs années. Ainsi, BIBLIO-CI : 50.000 livres pour bibliothèques d’élèves et de Centres de Ressources Pédagogiques. ORDI-CI : collecte et révision d’ordinateurs. HUMA-CI : aide humanitaire. PLURIEL-CI : aides diverses (lave-vaisselle industriel pour le Collège d’Abidjan, 4 véhicules pour le transport des élèves, matériel didactique, vélos, équipements sportifs…). PHARMA-CI : renouvellement de la fourniture de médicaments grâce au partenariat avec TULIPE soutenu pour la logistique par le Ministère de la Défense (Force Licorne). Le FASV recherche aussi  des médicaments pour l’ulcère de Buruli, endémique autour de Bouaké, et du petit matériel de diagnostic et de soins pour les dispensaires soutenus. Les Infos Côte d’Ivoire, revue de presse quotidienne diffusée par le FASV, portail d’information sur la Côte d’Ivoire.

Actions nouvelles :

En plus de son contenu habituel, le projet HUMA-CI comprend cette année plusieurs actions répondant aux besoins humanitaires en Côte d'Ivoire, surtout dans les établissements scolaires fondés par les Clercs de Saint-Viateur. A Ferkessédougou, il s’agit notamment de distribuer un petit déjeuner aux élèves et de rétablir l’alimentation en eau. A Bouaké, il s’agit de l’alimentation en eau du Foyer Jeune Viateur, du renforcement de la scolarisation des filles au Collège et de travaux au Collège et dans des villages attachés à la Paroisse ND de Nazareth.

Emplois prévus au budget 2007 :

En 2007, le FASV engagera les 200.000 euros de ressources attendues au budget en les partageant entre BIBLIO-CI (10.000 euros), PLURIEL-CI (22.000 euros), ORDI-CI (25.000 euros), PHARMA-CI (8.000 euros), ENERGY-CI (10.000 euros), Infos Côte d’Ivoire (7.000 euros) et Gestion de l’association (7.000 euros ) tandis que les différents éléments du projet HUMA-CI bénéficient de 111.000 euros (conteneurs d’aide : 23.000 euros, soutien humanitaire : 10.000 euros, projet Bouillie Ferké : 23.000 euros, projet bourses filles Bouaké : 32.000 euros et accès à l’eau : 23.000 euros).


REALISATIONS DES SIX PREMIERS MOIS DE 2007

Au 28 juin, 60% des ressources prévues au budget 2007 sont mobilisées.

Le FASV a lancé en janvier une campagne d’information de ses membres afin de collecter les cotisations pour 2007. Au 28 juin, les dons en numéraire reçus s’élèvent à 107.410 euros (dont 18.000 euros reçus de l’Ambassade de France). Comme chaque année, plusieurs initiatives à l’occasion du Carême ont mobilisé de remarquables contributions ; elles étaient pilotées par Christine Peycelon au Lycée Louis Querbes de Vourles, Monique et Philippe Blanc à Saint Thomas d’Aquin de Oullins, Dominique Bossard à Châteauneuf sur Sarthe, Angers et alentours, Bernard Buisson au Collège du Sacré-Cœur d’Annonay. Notre gratitude va à chacun !

Les dossiers de recherche de financement de projets sont en cours de traitement. On citera :

-          le complément nutritionnel (20.000 euros) pour deux ans au Collège de Ferké est financé en totalité grâce aux fonds rassemblés par les amis de MAD (Montpellier) et par Dominique Bossard en complément de la subvention de l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire.

-          la contribution de 15.250 euros promise par la Fondation Orange Côte d’Ivoire Télécom pour le forage d’eau du Foyer Jeune Viateur  s’ajoutera aux 10.000 euros versés fin 2006 par la Fondation Volvo grâce auxquels les travaux ont démarré.

-          le dossier ENERGY-CI est en traitement à l’Union Européenne (financement de production d’électricité par panneaux solaires dans des dispensaires, centres sociaux… ruraux isolés).

-          Le projet de financement de bourses pour renforcer la scolarisation des filles au Collège St Viateur de Bouaké lancé à la mi-juin (64.000 euros sur les deux années scolaires 2007-2008 et 2008-2009).

-          la demande de financement de l’alimentation en eau du Collège de Ferké (château d’eau et pompe) sera  préparée au 2ème semestre de 2007.

-          le FASV réfléchit à une demande de financement par l’Union Européenne pour contribuer à la construction du 2nd cycle à Ferké (600.000 euros), en partenariat avec SERSO.


Dons en nature collectés :

Médicaments - L’association TULIPE (Urgence et Solidarité Internationale des Entreprises du Médicament) renouvelle la dotation en médicaments de première nécessité des 22 structures sanitaires ivoiriennes, gérées par des Clercs de Saint-Viateur ou des institutions amies. Comme en 2006, les médicaments offerts par TULIPE seront acheminés par le Ministère de la Défense qui a agréé le FASV, et distribués dans les unités de soins grâce à la Force Licorne assistée de Hyacinthe Yapo et ses collègues du Rotary Club d’Abidjan Biétry.


Véhicules - 3 minibus (pour chacun des Collèges) et un véhicule utilitaire offerts par Jean-François Crédoz (y compris le fret jusqu’à Abidjan) et ses amis viennent d’arriver à Abidjan. Gérard Vélu a trouvé une solution économique de mise en conformité de ces véhicules à leur arrivée à Abidjan. Nous remercions Jean-François Crédoz de sa générosité sans faille et saluons l’aide efficace apportée pour la réception des véhicules par Abdoulaye Gbané, past-president du Club Rotary d’Abidjan-Biétry.

Aide humanitaire - Le lave-vaisselle industriel collecté par Philippe Blanc est arrivé à destination fin mai. Carlos Orduna veillera à son installation pour la rentrée prochaine. Un conteneur d’aide plurielle est arrivé le 8 juin au Collège d’Abidjan où son contenu a été réparti entre les destinataires Viateurs et institutions amies (le village de Raffierkro fondé par le Dr Gilbert Raffier, notamment). Un second conteneur d’aide humanitaire partira en septembre, chargé de livres, ordinateurs, vélos, vêtements et autres matériels éducatifs et humanitaire. D’autres conteneurs devraient suivre au cours du dernier trimestre 2007. Notre gratitude va à tous les membres du FASV qui collectent des dons pour répondre aux demandes formulées par nos correspondants en Côte d’Ivoire. Nous les encourageons vivement à poursuivre les efforts pour satisfaire les requêtes formulées.

Ordinateurs - En partenariat avec Coordinateur, le FASV continue de collecter du matériel informatique qu’il remet à niveau ; il poursuit la mise en œuvre de son accord avec RFI et expédie du matériel informatique au Collège Saint-Viateur de Banfora (Burkina Faso), au CERAP (Abidjan) et aux autres bénéficiaires habituels.

Revue de presse - Le FASV poursuit la diffusion journalière de sa revue de presse sur la Côte d’Ivoire afin d’informer les membres de l’association et toutes les personnes et institutions désireuses de recevoir une information de qualité, sûre et impartiale.

Manifestations  organisées par les membres du FASV :

La Rencontre du 24 mars sur le thème "Accord de paix de Ouagadougou : faut-il y croire ? Craintes, opportunités, espoirs..." a permis aux membres du FASV et à leurs amis d’entendre le témoignage de Fatou Keita, Venance Konan et Tiburce Koffi, trois écrivains ivoiriens engagés dans la société civile. Jacques de Lesquen, responsable de la Coopération à l’Ambassade France en Côte d’Ivoire et le Père Denis Maugenest, responsable du CERAP et de l’ESMPAO, ont également apporté leur témoignage sur la situation ivoirienne.

Dominique Bossard et ses amis du trio Croc Notes ont donné un concert de chansons de Brassens au profit du FASV le 26 mai, à la Chapelle de la Roche-Foulques (Soucelles, près d’Angers).

Tous les membres du FASV et leurs amis sont conviés à Vourles le 25 août 2007 où ils rencontreront les CSV en service en Côte d’Ivoire. Sont annoncés Carlos Orduna, Roger Debaud, Javier Martinez, Léon Desbos et Manu Rubio. René Despeyroux sera déjà rentré à Bouaké.

Les membres du FASV présents à l’assemblée échangent leurs réflexions sur les documents retraçant l’activité du FASV au cours de l’année 2006 et les prévisions pour 2007.

Christian Laplane conseille de valoriser, dans les annexes comptables idoines, les dons collectés par le FASV et le bénévolat  des membres de l’association afin que les comptes de l’association retracent mieux la réalité des efforts fournis et des résultats obtenus.

Pierre Frégeac indique que cette valorisation est disponible pour les médicaments reçus ainsi que pour certains dons en nature collectés. Le bénévolat exercé par les membres du FASV, en France comme en Côte d’Ivoire, au cours de l’année 2006 a fait l’objet d’une valorisation précise. Ces chiffres peuvent aisément être comptabilisés comme le recommande le Commissaire aux comptes de l’association. L’assemblée retient cette suggestion.

Les discussions terminées, Gérard Vélu propose de soumettre les rapports à l’approbation de l’assemblée. Il présente trois résolutions :

Résolution n°1 : le rapport d’activité pour l’année 2006 est adopté à l’unanimité.

Résolution n°2 : le rapport financier pour l’année 2006 est adopté à l’unanimité.

Résolution n°3 : le programme et le budget prévisionnel de 2007 sont adoptés à l’unanimité.

 


VI – Questions diverses


Gérard Vélu propose de rendre compte de son voyage en Côte d’Ivoire du 18 au 22 juin ; l’assemblée l’invite à livrer les informations qu’il a recueillies.

Gérard Vélu a rendu visite aux bénéficiaires et aux partenaires des projets auxquels le Fonds d'Action Saint-Viateur participe en Côte d’Ivoire. A Abidjan, il a rencontré le Supérieur de la Congrégation Saint-Viateur, le CERAP et la Fondation OCIT (Orange CITelcom) qui cofinance le puits du Foyer Jeune Viateur. A Bouaké, il a contacté le Collège Saint-Viateur, le Foyer Jeune Viateur, la Maison des Bébés (quartier N'Gatakro), la Paroisse Notre-Dame de Nazareth et l’hôpital Akwaba (quartier Dar-Es-Sallam). A Ferkessédougou, il s’est rendu au Collège Charles Lwanga.

Outre une situation politico-économique qui semble s'améliorer, surtout dans le centre et le nord du pays, il a eu l’impression que les ivoiriens sont animés d’un sage optimisme et d’une forte volonté d'entreprendre afin de rattraper le temps perdu par ces cinq années de guerre. Au niveau du FASV, ce dynamisme se concrétise par la préparation des multiples dossiers, dans le prolongement des actions engagées par le passé. Ces prévisions devraient nous permettre d’atteindre les objectifs déjà formalisés. Le FASV s’intéressera prioritairement aux projets susceptibles d’améliorer les performances éducatives des collèges fondés par les Clercs de Saint-Viateur en Côte d’Ivoire


PROJETS EDUCATIFS

Collège Charles Lwanga de Ferkessédougou

1. Second Cycle - Construction d'un bâtiment pour le second cycle afin de désengorger les locaux qui accueillent actuellement les élèves de seconde en terminale. Ce projet est soutenu par la ville de Ferkessédougou, le diocèse et l'association des parents d'élèves. Le devis prévisionnel s’élève à 402 MCFA soit 613.000 euros. Le financement a été demandé à SERSO qui, en mai, a dépêché sur place Andrea Eguiluz. SERSO s'est informé de la place du projet dans les perspectives du parcours éducatif sur la région. L’ONG espagnole soumettra le dossier au gouvernement de la Province Basque qui n’en financera probablement que 80 %. Le Collège souhaite que le FASV trouve les 20 % résiduels, soit environ 123.000 euros.

2. La cantine – Outre les nourritures intellectuelle et spirituelle, il faut satisfaire aux besoins matériels. Après le projet « Bouillie » dont le succès est grand, la réouverture de la cantine pour le déjeuner permettrait aux élèves -beaucoup habitent très loin- de se concentrer sur leurs études. La direction du Collège envisage de réhabiliter et de réaménager le réfectoire et la cuisine. Il s’agit d’une sérieuse remise à niveau et d'achats de petits équipements pour remplacer ou compléter la batterie de cuisine, les chaises, les bancs, les tables…

3. Résidence des religieux responsables du Collège – Après la réhabilitation des chambres, pour que l’équipe de direction du Collège vive décemment, il faudrait remettre à niveau la cuisine, les bardages du toit et du faux plafond ainsi que le revêtement du sol des couloirs et l'Apatam. Une enveloppe de 3,5 MFCFA (5.340 euros) permettrait de réaliser ces travaux.

Collège Saint-Viateur de Bouaké :

Plusieurs projets de réhabilitation et de rénovation devraient améliorer les conditions de travail des élèves avec le retour d’effectifs normaux, gage de survie du Collège. Plusieurs laboratoires de Physique / Chimie / SVT sont dégradés. Ils ont besoin d’un sérieux nettoyage et de peinture. Tous les bâtiments n’ont pas la solidité des constructions initiales, érigées par Célestin Terrier : deux salles de classe sont à réparer. Les peintures intérieures et extérieures doivent être rafraîchies car, vivre dans des bâtiments propres et en bon état favorise le respect et  l’hygiène. Au jardin d'enfants (installé dans l'ancienne résidence des célibataires) plusieurs pièces sont encore à rénover (fenêtres, toilettes…). La salle audio-visuelle et la salle des fêtes sont à réhabiliter (étanchéité, maçonnerie, menuiserie, électricité, peinture et sonorisation). L'ONUCI réparera l'installation électrique et la toiture du centre de santé, qui ont souffert en 2004.

Foyer Jeune Viateur de Bouaké :

Le dortoir (grande salle de 20 lits) est à réaménager en 16 chambres de 2 lits superposés, équipées d’une salle d’eau. Il faut réhabiliter les débords de toiture du bâtiment E : les termites ont particulièrement bien travaillé dans la charpente, à réparer au plus vite.

MEDICAMENTS :

La nouvelle dotation Tulipe est très attendue. Les médicaments offerts en octobre 2006 ont soulagé de nombreux malades mais toutes les pharmacies visitées ont aujourd’hui épuisé leur stock.

HUMANITAIRE :

La Maison des Bébés à Bouaké poursuit avec dynamisme son action en faveur des enfants de N'Gattakro. Après la création en 2006 des chambres pour les plus petits, la famille Amoakon souhaite maintenant développer une consultation de pédiatrie. Des jeux d'éveil pour enfants sont attendus ainsi que du matériel médical de pédiatrie. En liaison avec l'association La CLEF (association qui soutient notamment l’Hôpital Saint-Camille et la Maison des Bébés), le FASV cherche à satisfaire ces besoins. La Maison des Bébés sollicite une aide financière pour acheter des lits pour jeunes de 2 à 15 ans.

ALIMENTATION EN EAU :

Ferkessédougou : L’adduction d’eau de la ville qui alimente en principe le Collège et ses alentours est totalement défaillante. C’est donc le puits du Collège, équipé d’une pompe manuelle, qui fait face aux besoins de l’établissement et des habitants du quartier. Afin d'améliorer la situation, le Collège prévoit la construction d'un château d'eau et l’installation d'une pompe hydroélectrique. Le budget est estimé à 13 MFCFA (20.000 euros environ). Le FASV a déjà dégagé 1.500 euros pour la pompe hydroélectrique.

Foyer Jeune Viateur de Bouaké : le puits cofinancé par VOLVO et la Fondation OCIT est en cours de réalisation. Les sondages du terrain ont permis de localiser l’emplacement à forer. Les devis ont été finalisés avec l'entrepreneur. Les modalités du financement ont été arrêtées avec la Fondation Orange Côte d'Ivoire Telcom (10 MFCFA soit 15.250 euros) et le projet devrait être achevé avant fin 2007.

BIBLIO-CI et ORDI-CI

A Bouaké, la bibliothèque du Centre ELBI (Foyer Jeune Viateur) manque de livres et il faudrait 20 postes de travail informatiques. Une ligne ADSL sera installée si la qualité du réseau téléphonique le permet. Au Collège, la salle informatique fonctionne bien sous la direction d'un responsable qui remet en état du matériel en complément des cours qu’il donne. Toutefois, vu l’effectif, il faudrait créer deux nouvelles salles à équiper de 58 PC. A Ferkessédougou, la bibliothèque du Collège Charles Lwanga manque de livres de lecture, de BD…

BESOINS MATERIELS CONSTATES SUR LE TERRAIN :

Sur les sites visités, Gérard Vélu a identifié des besoins que pourraient satisfaire les collectes de dons en nature habituellement organisées par les membres du FASV. Compte tenu de l’urgence, l’idéal serait d’expédier d’ici à fin 2007 les éléments de la liste exhaustive ci-après :

-  un robot de cuisine collective pour le Foyer Jeune Viateur de Bouaké (pour râper les crudités quand le Foyer reçoit d’importants groupes de convives, par exemple).

- à Ferké, où l'herbe pousse aussi bien qu'ailleurs et où l'entretien des espaces verts à la machette est long et fastidieux, une grosse tondeuse (comme celle du Foyer Jeune Viateur) fera la joie du Collège.

- du papier, des crayons et autres fournitures scolaires dont le coût en Côte d’Ivoire est prohibitif pour les élèves et leurs parents. Un Merci particulier à Blandine Pivot, à la Famille Blanc et aux donateurs de Lyon qui ont toujours fourni de nombreux dons de ce type. Poursuivre dans cette voie est vital pour les Collèges que nous soutenons.

- des livres de bibliothèque.

- du matériel didactique pour tous les établissements scolaires soutenus.

- des équipements de puériculture et des jeux d’éveil pour enfants de 0 à 2 ans pour la Maison des Bébés.

- des vélos pour les animateurs d’œuvres sociales, les enseignants et les élèves.

Il faudrait aussi aider à l’achat sur place de matelas pour la sieste des petits de la maternelle du Collège de Bouaké.

Par ailleurs, pendant son séjour en Côte d’Ivoire, Gérard Vélu a constaté que les véhicules utilisés par les CSV pour assurer leurs missions sont dans un état catastrophique. Ils sont si usés qu’ils en deviennent dangereux et que leur entretien revient cher. La Communauté des CSV a besoin d’au moins cinq véhicules (2 à Bouaké, 1 à Ferké et 2 à Abidjan). En Côte d’Ivoire, le véhicule le moins cher coûte 5 MFCFA (7.600 euros) !


Demande portée à la réflexion de chacun. Comme toujours, les Collèges rencontrent des difficultés pour recruter suffisamment d’enseignants dans les matières scientifiques (mathématiques, physique, chimie, biologie). La DCC ou d'autres instances pourraient-elles détacher en Côte d’Ivoire des enseignants pour 2/3 ans afin d'assurer ces cours en secondaire ?

L’assemblée remercie Gérard Vélu de ce compte-rendu détaillé d’un séjour bien rempli. Elle l’interroge longuement sur la situation sécuritaire, les conditions de vie, l’état de l’économie… en Côte d’Ivoire.


LE FASV A DESORMAIS UN LOGO

Pierre Frégeac indique qu’à la recherche d’un logo, le FASV a sollicité les talents de Kra N’Guessan, membre du FASV, artiste plasticien et ancien élève du Collège Saint-Viateur de Bouaké. Kra qui, parallèlement à son travail d’enseignant anime des ateliers de création au Musée du Quai Branly, a conçu un projet qu’il offre à notre association. Pierre Frégeac soumet le projet à l’assemblée générale et invite l’auteur à présenter son œuvre.

Kra explique qu’il s’est inspiré de l'univers Akan des poids à peser l'or. Il a volontairement occulté toute figuration afin de s'éloigner des idées préconçues sur l'iconographie africaine où, d'habitude, rien ne se fait sans le masque ou la statuette. Comme le montrent les recherches sur ce thème du Professeur Georges Niangoran Bouah, de l’Université d’Abidjan, cet univers rayonne bien au delà de l'aire de peuplement des Akans. Puisant dans cette symbolique, le logo créé exalte le savoir, la recherche, la découverte, la science... l'intelligence d'une ouverture sur le monde car, au-delà de leur vocation d’enseignants, les Clercs de Saint-Viateur s’attachent à répandre l’amour et le partage, sans distinction de race ni de religion. Leur adhésion à cet idéal humaniste, la recherche de l'excellence…, les membres du FASV veulent à leur tour l'incarner…Tel est le sens de ce projet.

Pierre estime que l’œuvre présentée traduit bien les ambitions du FASV. Il s’agit d’une expression graphique puissante et moderne, évitant les clichés comme la main tendue… Les couleurs retenues, dans la gamme chère à l’artiste, évoquent l'Afrique rouge, beige, brune...

Les membres de l’assemblée étudient le dessin composé de motifs akans juxtaposés dans un demi cercle. Tous le trouvent très beau. Après discussions, l’assemblée remercie Kra de son magnifique travail de création au bénéfice de notre association et recommande l’adoption du logo qui sera présenté à la Rencontre de Vourles.


PROLONGEMENTS ANNONCES DE L’ACTION DU FASV

Pierre Frégeac fait part du contact établi avec le FASV par un groupe d’amis français et ivoiriens, animé par Véronique et François Boussou résidant près de Montpellier. Ce groupe soutient la scolarisation des enfants de deux villages du nord et du centre de la Côte d’Ivoire (Tioroniaradougou près de Korhogo et Pirikro près de Brobo). Il recherche une association qui accepterait de porter son projet et de délivrer des reçus fiscaux aux donateurs tout en gardant une comptabilité séparée pour le projet dont le groupe continuerait à assurer le suivi. Pierre Frégeac estime que l’objectif visé par ce groupe d’amis se situe  bien dans l’éthique du FASV et mérite que notre association examine la demande présentée.

Après discussions, l’assemblée reconnaît l’intérêt du projet et recommande que Pierre recueille toutes précisions nécessaires sur le projet et les attentes de ses animateurs. Véronique et François Boussou pourraient participer à la Rencontre de Vourles où ils présenteraient leurs objectifs et leurs actions devant les Clercs de Saint-Viateur en poste au centre et au nord de la Côte d’Ivoire et les membres du FASV.

Pierre Frégeac expose le désir de la Fondation MIFRAN (fondation sous égide de la Fondation de France) qu’il a rencontrée, de faire appel au FASV pour pérenniser les œuvres sociales au profit des enfants déshérités et des personnes âgées dans le besoin, créées par le Père René Hoc, récemment décédé à Bouaké. L’assemblée approuve cette initiative en faveur des plus vulnérables.


Pierre Frégeac souligne les performances du site Internet du FASV www.fasaintviateur.com : plus de 6.000 visites reçues. Gérard Vélu a créé le site en 2005 et le met régulièrement à jour.

L’assemblée remercie Gérard Vélu de ce travail qui fait connaître la vie de l’association.


Ces échanges terminés, Gérard Vélu fait la synthèse des travaux de l’assemblée puis remercie Pierre Frégeac de ses efforts inlassables en faveur du FASV, malgré les difficultés professionnelles auxquelles il doit faire face.

Enfin, Gérard Vélu propose d’arrêter les travaux de l’assemblée. La séance est levée à 22 heures.

Cette joyeuse soirée, consacrée à la solidarité avec nos amis ivoiriens dans l’esprit que nous a enseigné notre Cher Roger Viargues, se poursuit par un repas convivial préparé, avec l’aide de Daniel et Félix Grèzes, par Meg et Jean-Michel, ce dernier sortant tout juste de l’hôpital après une intervention réussie. Nous apprécions leur générosité chaleureuse.

Fait à Paris le 28 juin 2007

Pierre Frégeac, Président

 

MEMBRES DU FASV PRESENTS OU REPRESENTES A L’ASSEMBLEE GENERALE DU 28 JUIN 2007

 

1. André Affro -  2. Irène Affro -  3. Marie-Jeanne Ahimou -  4. Jean-Gabriel (Père) Albingre -  5. Gaétan Alcamo -  6. Françoise Ariaux -  7. Jean-Pierre Ariaux -  8. Danielle Arsan -  9. Benoît Bernard -  10. Josette Blanc -  11. Monique Blanc -  12. Philippe Blanc -  13. Denise Blin -  14. Jacques Bolo -  15. Danielle Bordet -  16. Dominique Bossard -  17. Maryse Bossard -  18. Josette Bourcier -  19. René Bourcier -  20. Claude Bouyssière -  21. Jean-Bernard Bruneteaux -  22. Jean-Louis Buron -  23. Michel Caillard -  24. Anne-Marie Cailleret -  25. Jean-Bernard Cailleret -  26. Ginette Cazette-Coste -  27. M. Delon, Cérap -  28. Yveline Charaudeau -  29. Yves Charaudeau -  30. André Charlebois -  31. François Charlou -  32. Louis Chauffour -  33. Marie-Jeanne Chauvet -  34. Marie-Lucie Chirat -  35. Paul Chirat - 36. Jacky Chomienne -  37. Jacques Chomienne - 38. Jean-Marie Chomienne -  39. Marthe Chomienne -  40. Nadine Chomienne -  41. Bernard Courant -  42. Odile Courant -  43 Brigitte Crédoz -  44. Jean-François Crédoz -  45. Jean-Marie Cros -  46. Jacques Dallard -  47. Marie-Thérèse Dallard -  48. Brigitte Danel -  49. Marcel Debaud -  50. Mme Marcel Debaud -  51. Roger Debaud -  52. Bernard Dedieu -  53. Sabine Dedieu -  54. Dorothée Degruson -  55. Mathieu Degruson -  56. Pierre Demierre -  57. Françoise Deniau -  58. François Derbanne -  59. Danielle Deslandes -  60. Jean-Claude Deslandes -  61. René Despeyroux -  62 Mme Desseigne -  63 Olivier Desseigne -  64. Yveline Déverin  - 65. Philippe Douillet -  66. Bernard Dumortier -   67. Anne-Marie Durand -  68. Claude Durand -  69. Jean-Philippe Eliard -  70. Sophie Eliard -  71. Michel Ernoult -  72. Sabine Fabre -  73. Serge Fabre - 74. Alberte Fache -  75. Edmée Fache -  76. Louis Farrenq -  77. Simone Farrenq -  78. Eric Féquant -  79. Pascale Féquant -  80. Bernard Ferrand -  81. Maryse Ferrand -  82. Françoise Frégeac -  83. Lucile Frégeac -  84 Marion Frégeac -  85. Pierre Frégeac -  86. Annie Gerbault -  87. Annie Girard -  88. Jean-Michel Grèzes -  89. Denise Guillin -  90. Jean-Lou Guillin -  91. Claudie Haxaire -  92. Philippe Hersant -  93. René Hoegy -  94. France Jamonneau -  95. Joël Jamonneau -  96. Bernard Jaurett -  97. Hélène Journet -  98. Jean Journet -  99. Raphaël Bè Kouadio -  100. Joseph Lafitte - 101. Laurence Laplane -  102. Eglantine Larralde -  103. Roger Larralde -  104. Franck Le Gall -  105. André Le Jacq -  106. Virginie Lecourt -  107. Marcel Lécrivain -  108. Pascale Lécrivain -  109. Jean-Claude Leroy -  110. Patricia Leroy -  111. Jacques Malençon -  112. Javier Martinez -  113. Jacques Mazzeï -  114. Agnès Meilhon -  115. Pierre Meilhon -  116. Jean-Louis Mestre -  117. Josette Mestre -  118. Claude Moles -  119. Meg Morley -  120. Christian Moser -  121. Marie-Lise Moser -  122. Bernard Moulin -  123. Edith Moulin -  124. Catherine Mulliez -  125. Christophe Mulliez -  126. Kra N'Guessan -  127. Raymond Olier -  128. Carlos Orduna -  129. Paulette Palayret -  130. Patrick Perrin -  131. Christine Peycelon -  132. Blandine Pivot – 133. Dominique Poissonnier - 134. Jean-Claude Poutoux - 135. Véronique Poutoux - 136. Elisabeth Rabaud - 137. Yannick Rabaud - 138. Gilbert Raffier - 139. Benoït Rain - 140. Albert Rapanoelina - 141. Christine Rapanoelina - 142. Claude Risacher - 143. Jacques Risacher -  144. Manu Rubio - 145. Mme Sauvagnat - 146. Pierre Sauvagnat - 147. Janine Sein - 148. Evelyne Sinquin - 149. Jean-Patrick Sinquin - 150. Jules Soulié - 151. Célestin Terrier - 152. Thérèse Terrier - 153. Gabriel Toulouse - 154. Marie-Thérèse Tracol - 155. Anne Vélu - 156. Gérard Vélu - 157. Nicole Vial - 158. Marie-Laure Watier - 159. Raphaël Watier .

 

FONDS D’ACTION SAINT-VIATEUR

Roger Viargues (1917 – 2000)

82, rue d’Hauteville – 75010 Paris

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. www.fasaintviateur.com

 

Portail d’actions éducatives, humanitaires et de développement pour la Côte d’Ivoire

Assemblée Générale spéciale du jeudi 31 janvier 2008

 

L’Assemblée Générale spéciale du Fonds d’Action Saint-Viateur (FASV) destinée à approuver les comptes de 2006 suite à l’Assemblée Générale Ordinaire du 28 juin 2007, se tient à 18h 30 au siège de l’association, 82, rue d’Hauteville, 75010 – Paris. A l’issue de la réunion, il en a été dressé le procès-verbal suivant.

I – Vérification de la liste des présents et des mandants

Les membres du bureau vérifient la liste des présents et des mandants. Après pointage, Jean-Michel Grèzes, Secrétaire général du FASV, constate et annonce que 50 membres du Fonds d’Action Saint-Viateur sont présents ou représentés (voir liste d'émargement des présents et registre des mandats).

Pierre Frégeac, Président du FASV, souhaite la bienvenue aux membres participants et remercie Christian Laplane, Expert comptable au Cabinet Dauge & Associés, successeur du cabinet Fidélio désigné lors de l’AG 2006, en qualité de Commissaire aux comptes du FASV.

II – Résolutions

L’AG a pris connaissance des comptes annuels 2006. L’AG a pris connaissance du rapport général du Commissaire aux comptes portant sur les comptes annuels de l’exercice clos le 31 décembre 2006. Après débat, le Président soumet au vote la résolution suivante :
L’AG du FASV approuve les comptes annuels 2006 faisant apparaître un résultat de 21 818,44 euros.
La résolution est approuvée à l’unanimité.

Deuxième résolution :

Le résultat excédentaire est affecté en réserves à hauteur de 21 818,44 euros, montant total des réserves de l’association. Il est rappelé que cet excédent est affecté au financement de conteneurs pour le transport de dons en nature, opération décalée de fin 2006 à début 2007.

La résolution est approuvée à l’unanimité.

III – Informations diverses.

Pierre Frégeac informe l’assemblée de la fin du contrat, au 31 janvier 2008, de Mme Edmée Fache, Déléguée générale du FASV depuis le 1er février 2006. La fin de la subvention de l’Etat pour son contrat aidé (CAE) et sa décision de rejoindre les Cévennes n’ont pas permis de prolonger sa collaboration. Les participants se joignent au Président pour exprimer la reconnaissance du FASV auprès de Mme Fache dont l’excellent travail a largement contribué au développement de l’association.

Pierre Frégeac informe également l’assemblée de la démission du trésorier, M. Jacques Mazzéi, pour raison de santé, en le remerciant pour son travail assidu depuis 1999. Le Conseil d’administration a désigné en remplacement M. Gérard Vélu comme Trésorier du FASV jusqu’à la prochaine AG, laquelle se tiendra en juin 2008 concernant l’exercice 2007.

La séance est levée à 19h30.                                                               Paris, le 31 janvier 2008

 

 

eburneo.com

eburneo.com FONDS d'action eburneo

Partager

AddThis Social Bookmark Button

Œuvres soutenues

Oeuvres soutenues par le Fonds d'Action Saint-Viateur en Côte d'Ivoire

Le Fonds d'Action Saint-Viateur Eburneo apporte son soutien, sous des formes diverses (financement de projets ; maîtrise d'oeuvre ; collecte, fourniture et transport de dons en nature ; transfert et remise de fonds sans frais ; subventions, bourses ; assistance technique, missions d'experts etc...), aux établissements, institutions, organismes et œuvres suivants :

> Ecoles, Collèges et Lycées Saint-Viateur d'Abidjan, Bouaké et Ferké (Charles Lwanga) ;
> Foyer Jeune Viateur à Bouaké ;
> Etablissements Don Bosco (Salésiens), Champagnat (Maristes), Sainte-Elizabeth (Filles de la Croix) de Korhogo
> Collège de filles de Béoumi (Soeurs de La Providence, avec le Foyer de filles de Marcory, le Centre Chappoulie de Yopougon et le Foyer de filles de Bongouanou) ;
> CERAP-INADES (Centre de Recherche et d'Action pour la Paix) (Jésuites) et ASMU (Action sociale en milieu urbain, avec les Xavières) à Abidjan ;
> Centre de rééducation fonctionnelle Don Orione et Centre Culturel Catholique de Korhogo (Xavières) ;
> Centre de santé mentale Jubilé de Korhogo (Filles de la Croix) ;
> Orphelinat Le Bon Samaritain à Katiola ;
> Hôpital général et de santé mentale Saint-Camille à Bouaké (Grégoire Ahongbonon avec LACLEF) ;
> Maison des Bébés - Amis des malades (Elizabeth et Augustin Amoakon) à Bouaké
> Caritas de Notre-Dame de Nazareth et de Saint-Paul de Gonfreville à Bouaké, de Saint-André Kagwa à Bouna et de Sainte-Odile à Bondoukou ;
> Foyer de filles Clair Logis, Maison de l’Enfance, Centre Solidarité Action Sociale avec Orphelins Enfants Sida (OSI), Monastère et Centre de santé - maternité Sainte-Marie Oliénou (Bénédictins) à Bouaké ;
> Dispensaire, école et projet spiruline de Raffierkro ;
> Ecoles et centres d'apprentissage des Soeurs de Saint-Joseph (Taabo et Tiassalé) ;
> Société de l'Apostolat Catholique - Pallotins (Notre-Dame de la Paix, Yamoussoukro et Grand-Béréby) ;
> Saint-Philippe à Abobo (Jésuites et Xavières) ;
> Société des Missions Africaines (SMA) ;
> Pères Blancs
                    et tant d’autres...

Liens

Ambassade de Côte d'Ivoire en France
www.ambassadecotedivoire.fr
 
Ambassade de France
en Côte d'Ivoire

www.ambafrance-ci.org

_________



Le Fonds d'Action Saint-Viateur soutient les oeuvres ivoiriennes des :

 Clercs de Saint-Viateur
http://www.querbes.org
http://csviator.info
http://viateurs.fr


Soeurs de la Providence
http://soeursprovidence49.cef.fr

Xavières
www.xavieres.catholique.fr/-La-Xaviere-.html

Jésuites
www.jesuites.com/missions/hors_frontiere/lettre.htm

CERAP-INADES
www.cerap-inades.org

Salésiens
www.salesien.com
donboscoafo.org/sdbci


Maristes
www.maristes-france.org/spip218

Marianistes
www.marianistes.com/v5/index.php

Missions Africaines SMA
www.missions-africaines.net

Pères Blancs
http://peres-blancs.cef.fr
www.africamission-mafr.org


Filles de la Croix
www.fillesdelacroix.net

Soeurs de Saint-Joseph
http://stjosephlyon.org

Foyers Clair Logis
www.claireamitie.org/index.htm

Bénédictins de Bouaké
www.encalcat.com/les-fondations_36.php
bouakeolienou.centredesante.over-blog.com

Société de l'Apostolat Catholique (Pallotins)
www.ndpbasilique.org/accueil.php
www.pallotti-sac.org


Centre Solidarité Action Sociale Bouaké (OSI)
http://osi.bouake.free.fr/?-Centre-Solidarite-Action-Sociale-

Association Raffierkro
http://raffierkro.org/album.html